Traiter et entretenir du mobilier de terrasse en bois

Le mobilier de terrasse en bois a besoin d’être traité et entretenu d’une manière assez délicate. Avant de se précipiter dans les achats des produits adéquats, il vaut mieux connaître la catégorie de l’essence en question. Avec cette information, vous pouvez éliminer tous les produits qui ne conviennent pas. Si vous avez besoin d’aide, demandez l’avis d’un professionnel pour ne pas commettre d’erreurs. Les enduits sont les plus recommandés avec un abri au sec. La fréquence des travaux peut varier. Le point commun de tous, c’est la régularité. Vous aurez du-bois toujours en bon état. Alors, faites votre choix.

Il faut d’abord identifier votre type de bois

Le traitement et l’entretien du mobilier de terrasse en bois dépendent du modèle utilisé. En voici quelques exemples :
  • Le bois-résineux : exemples : pin, douglas, redcedar. Des prix abordables et quelques inconvénients remédiables : traitement avant utilisation. Utiliser de l’huile adéquate et des saturateurs.
  • Le bois-feuillu : exemples : chêne, robinier, faux acacia, châtaignier. Une durabilité naturelle et une utilisation directe (sans aucune préparation), un problème avec le tannin.
  • Le bois-exotique : exemples : padouk ; ipé. Un prix élevé, une teinte chaleureuse, une durabilité sans égale, une forte résistance aux taches et à la corrosion, douce au toucher, résistant à l’eau, qualité incomparable.

Privilégiez des enduits et un abri au sec

Afin de traiter et entretenir le mobilier de terrasse en bois, il vaut mieux choisir les enduits. Ils sont dotés de nombreux avantages :
  • Lisser les zones rugueuses ;
  • Facile à utiliser : un nettoyage suffit et vous pouvez passer à l’application ;
  • Amélioration de la durée de vie ;
  • Renforcement de la durabilité ;
  • Aspect esthétique ;
  • Efficace contre les différentes taches ;
  • Imperméable.
Mais ce n’est pas tout, il faut également un abri au sec. L’humidité n’est pas utile pour une surface boisée. Elle nuit à la vie du matériau proprement dit. Cela est également valable pour le bois naturel ou le bois composite ; mais également pour l’abri de jardin.

La régularité : la seule méthode pour avoir un bois sain

La régularité peut varier en fonction de la qualité de l’essence et du type de traitement de prévention appliqué. Les traitements préventifs sont des produits fongicides, des insecticides ou des solutions hydrofuges. La protection obtenue peut durer 10 années. Il faut un certain investissement pour demander l’intervention d’un professionnel en la matière. À titre d’exemple, il faut 3 à 5 ans d’intervalle pour les meilleures qualités. Et pour les autres, l’entretien doit s’effectuer une fois dans l’année au minimum. Les méthodes utilisées et les astuces suivies sont similaires. Voici son déroulement :
  • Un nettoyage sûr de l’élément sec ;
  • Une couche de traitement ;
  • Une couche de raviveur pour la couleur.